ACCUEIL

 

M. Gentin

Notre congrès se tient cette année au Tribunal de commerce de Paris qui nous a ouvert ses portes.

Dans le contexte économique que nous connaissons et qui affecte l’ensemble de nos entreprises, nous avons su trouver, avec les pouvoirs publics, au cours de l’année écoulée, les solutions alliant proximité et spécialisation, performance et efficacité. En restant proche des entreprises nous participons à leur préservation et à la sauvegarde des emplois.

Nous avons choisi, cette année, comme thème de notre congrès « l’influence du  droit français dans l’évolution des procédures d’insolvabilité européennes ».

La justice commerciale doit, en permanence, s’adapter aux enjeux de la vie économique et de l’emploi. Elle ne peut vivre hors de l’Europe et du monde.

C’est un défi permanent, c’est celui que nous devons relever. Nous devons participer à la définition des grandes lignes d’une justice commerciale fondée sur le droit continental. Elle doit renforcer son influence en Europe et demeurer une justice accessible, efficace, rapide et adaptée aux pratiques de notre époque.

 

 Yves Lelièvre
Président de la Conférence générale des juges consulaires de France

M. Gentin

A l’occasion du 150ème anniversaire de son installation sur l’Ile de la Cité, quai de la Corse, le Tribunal de commerce de Paris accueille cette année le congrès des juges consulaires de France.

Au moment où le projet de la « Justice du XXIème siècle » prend forme, ce congrès peut et doit être une occasion pour l’institution de réfléchir à sa contribution à la justice efficace dont toute démocratie moderne a besoin.

Au moment où de grands pays cherchent à s’ériger en juges économiques de la planète, l’institution a le devoir de s’interroger sur les réformes de la pratique et du droit qui lui permettront de renforcer son crédit à l’avenir.

C’est au prix de cet effort de réflexion et de remise en cause que la justice consulaire pourra aider notre pays à sortir de son isolationnisme intellectuel, enrichir le contrat social de sa soft law, promouvoir la circulation des élites et rendre son modèle exportable.

Les pistes sont nombreuses et les juges parisiens sont heureux à l’idée de les explorer avec leurs collègues congressistes qu’ils accueilleront chaleureusement.    

Bienvenue à Paris.

Frank Gentin
Président du Tribunal de commerce de Paris

 

Le congrès 2015 qui se tient au Tribunal de commerce de Paris à l'occasion de la célébration du
150ème anniversaire de la construction du Palais ne pourra accueillir que 500 participants.

Le nombre de places disponibles ayant été atteint, nous ne sommes plus en mesure de prendre des inscriptions.

 


© Congrès National des Tribunaux de commerce | Nous contacter | Plan d'accès